Comment mettre à jour son site Web (guide en 3 étapes)?

3 août 2020 | contenu web, site web

Avez-vous envie de mettre à jour votre site Web?

Avez-vous l’impression que votre site de représentèrent pas tout à fait ce que vous faites?

Est-ce que ce sentiment revient vous hanter régulièrement?

Rassurez-vous, c’est tout à faire normal!

C’est le problème de la majorité des entrepreneurs.

Vous êtes dynamique, avec des dizaines de nouveaux projets entête.

Votre site Web est statique… il n’arrive pas à vous suivre.

Toutefois, avant de vous lancer dans une refonte complète de votre site, voici trois étapes assez simples pour être en mesure de les réaliser vous-mêmes (ou très faciles à déléguer).

Ces étapes vous permettront de vous s’assurer que votre site remplisse son rôle :  transformer plus facilement le visiteur en client.

Voici comment :  

Étape 1 : Revoir la page d’accueil pour confirmer que vous êtes la bonne personne pour régler leur problème.

Étape 2 : Diriger votre visiteur à un seul endroit pour vos projets/services en cours.

Étape 3 : Créer un mécanisme pour garder le contact et démontrer que vous vous intéressez déjà votre futur client.

Étape 1 : Mettre à jour rapidement sa page d’accueil

La page d’accueil est souvent la seule page de votre site qui sera visitée, d’où l’importance de la mettre à jour!

Si vous vendez des services, le défi à relever, c’est de convaincre une personne que vous êtes la bonne personne pour l’aider.

La façon la plus simple de le faire en ligne c’est d’avoir un bon énoncé de positionnement.

L’énoncé de positionnement est généralement la phrase titre de votre page d’accueil.

Dans mon cas, il s’agit de :
« Démarquez-vous! Stratégie Web et marketing pour entreprises techniques et technologiques. »

Votre énoncé doit être précis dans la description de :

  • qui vous servez
  • ce que vous pouvez faire pour eux
  • comment vous le faites

À la lecture de votre énoncé, votre client ou futur client devrait se dire « Je suis à la bonne place. Cette personne peut m’aider. »

Comment rédiger un bon énoncé si vous n’êtes pas doué pour la vente?

Si l’idée de rédiger des textes vendeurs vous donne de l’urticaire, demandez à vos clients.

Vous pouvez regarder des commentaires qu’ils vous ont laissés, des recommandations ou encore, posez tout simplement quelques questions.

  • Qu’avez-vous apprécié le plus dans mes services?
  • À quels types de personnes me recommanderiez-vous?
  • Est-ce qu’un mot vous vient en tête lorsque vous pensez à mes services?

Quelle est la prochaine étape?

Vous avez réussi à accrocher l’attention de votre visiteur avec votre énoncé.

Quelle est la prochaine étape?

C’est à vous de décider quelle action voulez-vous que cette personne prenne?

Ce qu’on appelle en marketing le call-to-action.

Demandez-vous simplement : quel est l’objectif de ma page d’accueil?
Si vous laissez le choix au visiteur, sachez généralement, la 2e page la plus visitée d’un site Web est la page À propos.  

Sur mon site, l’action présentement proposée aux visiteurs est de visiter ma « page Maintenant ».

Qu’est-ce que la page « Maintenant »? C’est justement la deuxième étape de la mise à jour de votre page d’accueil!

Étape 2 : Créer une page « Maintenant »

J’ai régulièrement envie de changer des pages de mon site. Par exemple la page “Services” ou la page “À propos”, car elles ne reflètent pas toujours ce qui se passe dans mon entreprise. 

Après avoir visité le site de Derek Sivers, j’ai toute de suite vu une solution à ce problème. (Sivers est un musicien qui a lancé la plateforme CDbaby qui en quelques années a permis 150 000 artistes de diffuser leur musique pour totaliser des ventes de plus de 100 millions $.)

Sur la page d’accueil de son site personnel, les visiteurs sont dirigés vers une page « Maintenant ».

La page « Maintenant », comme son nom l’indique, présente brièvement les projets sur lesquels Sivers travaille.

Elle regroupe les informations sur différents projets en cours à seul endroit. Elle permet aussi de partager une nouvelle idée ou un projet rapidement sans faire de modifications aux autres sections du site.

Finalement, elle peut être mise à jour régulièrement en quelques minutes seulement.

Un autre avantage pour les entrepreneurs

La page « Maintenant », c’est aussi une déclaration publique de nos priorités.

C’est une manière de se rappeler ce qui est important maintenant et sur quoi notre énergie devrait être concentrée.

Sivers mentionne que lorsqu’il travaille sur quelque chose qui n’est pas sur la liste des projets de sa page « Maintenant » cela lui permet de se questionner.

Dois-je laisser cette tâche de côté ou devrais-je ajouter ce projet sur ma page?

Si je l’ajoute, devrais-je retirer un projet?

Cette page peut aussi aider à dire « non ».

Quelqu’un nous fait une demande qui ne cadre pas avec nos objectifs?

Il est possible de refuser et de rediriger cette personne vers votre page « Maintenant » pour illustrer que ce refus n’est pas personnel.

Étape 3 : La séquence de bienvenue

Voici maintenant la troisième et dernière étape.

Mais avant, j’aimerais vous parler de Michèle.

Sur mon site Web, j’ai une magnifique photo de couverture. C’est Michèle Grenier qui a pris cette photo.

Si je vous parle d’elle aujourd’hui, c’est parce qu’elle a partagé il y a quelques jours un post mentionnant que Facebook a fermé sa page professionnelle… pour une 3e fois.

Exemple fermeture page facebook

Elle m’a fait une faveur. Les photos statiques, ce n’est pas tellement son genre. Michèle a pris la décision de se positionner comme photographe d’action.

Pouf. Plus de page…

Pourquoi? Ce n’est jamais très clair.

Puisque Michèle publie des photos de sportifs, ils peuvent parfois être torse nu ou en maillot d’haltérophilie. Ça pourrait donc avoir un lien.

Quelqu’un a pu faire une plainte, ou la police Facebook a jugé que c’était du contenu inapproprié. Qui sait?

Je connais des développeurs Web, des coachs d’affaires, des auteurs, toutes sortes de professionnels à qui c’est arrivé, toujours pour des raisons obscures.

C’est dommage, mais c’est tout à fait normal.

C’est Mark Zuckerberg et son équipe qui dictent les règles.

Bâtir son marketing Web uniquement sur Facebook, c’est exactement comme construire une maison sur un terrain qui vous ne vous appartient pas.

Est-ce que ça veut dire que vous ne devez pas utiliser Facebook (ou les autres médias sociaux)?

Pas nécessairement, mais vous devez utiliser les médias sociaux pour vous aider à bâtir votre propre réseau de communication.

Le seul réseau que vous possédez à 100% c’est votre liste de courriel. Si vous avez une liste de 100 personnes, c’est le seul canal qui vous permet d’envoyer un message directement à ces 100 personnes. Vous pouvez même choisir de l’envoyer à seulement 25 si ça vous chante.

Alors voilà mon 3e conseil pour votre page Web :

  • Si vous n’avez pas de formulaire d’inscription pour votre infolettre sur votre site Web, c’est le temps de l’ajouter.
  • Si vous avez déjà un formulaire et une infolettre, je vous suggère de revoir votre message de bienvenue.

Modifier le message de bienvenue

Le message de bienvenue, c’est le message automatique envoyé à un nouvel abonné.

Si vous voulez vraiment tirer parti de votre infolettre, il faut créer une relation avec votre abonné après l’inscription.

Comment?

Je vous suggère quelque chose de très simple : intéressez-vous à lui ou à elle.

Posez une question dans votre message de bienvenue :

• Qui est-elle?

• Quelle est son obsession?

• Est-il du type « chien » ou « chat »?

Pensez à une question que vous pourriez poser à nouvelle connaissance lors d’un 5 à 7 pour démarrer une conversation.

Et voilà! Votre site Web est à jour!

Conclusion

Vous n’avez pas besoin d’investir des milliers d’heures et de dollars pour la mise à jour de votre site Web.

Avec ces petites mises à jour simples, vous pouvez le rendre plus dynamique et surtout, faire plus facilement ce qui est important : transformer vos visiteurs en clients.

Voici d’autres ressources pour vous aider dans votre mise à jour :

  • Un article sur le positionnent d’entreprise
  • L’ énoncé de positionnement de Michèle Grenier :
    «  Je suis Michèle, photographe indépendante spécialisée dans le sport de haut niveau. Ma mission: aider les entreprises, marques, athlètes et organisations d’événements à se démarquer en partageant des histoires intenses et authentiques aux communautés du monde entier» .
  • La page Maintenant de Josée Tardif qui a créé sa page après la lecture de mon infolettre. (Elle a aussi un joli énoncé de positionnement).
  • Vous n’avez pas d’infolettre? Voici un article à ce sujet .
  • Vous voulez tester mon message de bienvenue? Abonnez-vous à mon infolettre en cliquant ici.

Articles similaires

Marketing collaboratif : trois stratégies pour booster vos projets

Marketing collaboratif : trois stratégies pour booster vos projets

« Quand on est deux, ça va deux fois mieux » Une petite devise enfantine qui résume en quelques mots l’avantage principal de la collaboration : ça va juste mieux! Qu’est-ce que le marketing collaboratif? Le marketing collaboratif désigne une stratégie...

Comment devenir un expert reconnu dans votre marché

Comment devenir un expert reconnu dans votre marché

Langue la plus longue : 10,1 cm Hot-dog le plus cher : 129 euros Biceps les plus gros : 64,7 cm Chaque année, le livre Guinness des records publie de nouveaux exploits. Il semble que tout le monde peut devenir numéro un dans une sphère, aussi farfelue soit-elle! C’est...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

Inscrivez-vous à la Pause Marketing

Recevez des conseils simples et pratiques, le temps de boire votre café!

* requis

Besoin de mon aide?

Contactez-moi par courriel

Ou par téléphone :
418-650-5895