Envoyer une newsletter : trouver 100 abonnés

10 mai 2017 | contenu web, entrepreneur web, rédaction web

Envoyer une infolettre sans abonné… ça part assez mal.

C’est souvent là que plusieurs s’arrêtent.

Mais à qui envoyer une newsletter?!

Ça peut sembler ridicule d’envoyer un mail à 2-3 personnes, quand notre objectifs est d’augmenter ses revenus et ses clients son infolettre.

Quand j’ai commencé chercher des abonnés pour envoyer une infolettre, j’étais totalement obsédée avec le nombre d’abonnés à ma liste.

J’en voulais 1 000, pas un de moins.

Premièrement, toutes les formations, les articles ou les vidéos que je voyais en ligne mentionnaient ce nombre.

Deuxièmement, je voulais vendre un produit en ligne. Une coach d’affaires m’avait dit : « Quand tu auras 1 000 abonnés à ta liste, tu penseras à lancer un produit ». (En passant, cette coach n’avait jamais vendu de produits en ligne.)

1 000 semblait le chiffre magique.

Mais attention, la meilleur façon de se démotiver lorsqu’on se lance dans un nouveau projet, c’est un objectif irréaliste.

Je ne dis pas que vous n’arrivez jamais à 1 000 abonnés, mais ce n’est peut-être pas le bon objectif de départ.

Combien faut-il d’abonnés pour envoyer une newsletter?

Bonne question! Après avoir envoyé une infolettre à environ 100 abonnés, une coach d’affaires m’a engagé, et ensuite référé une dizaine de clients.

Après plusieurs mandats d’email marketing et de newsletter avec différents clients, je me rends compte que le nombre d’abonnés, ce n’est vraiment pas là-dessus que vous devez vous concentrer.

Je sais que certains gurus du marketing web affirment le contraire.

Certains disent  :

  • Que c’est une perte de temps de créer du contenu pour le diffuser à une petite liste.
  • Que vous devez tout faire pour faire grossir votre liste, comme ça le contenu que vous préparez va rapporter plus.

C’est vrai, mais à une condition.

Si vous devez vendre des centaines de produits et que vous avez besoin de centaines de clients, vous avez besoin de plusieurs centaines d’abonnés.

Toutefois, si vous vendez des services, et que vous avez besoin de quelques dizaines de clients par année, la situation est assez différente.

Selon moi, envoyer une newsletter fait partie d’une stratégie de marketing de contenu.

Le marketing de contenu, c’est créer du contenu de qualité pour établir votre crédibilité et pour développer une relation avec votre client ou votre abonné.

Ensuite, lorsqu’il a besoin d’un service ou d’un produit, il y a de fortes chances qu’il se tourne vers vous, à cause de cette relation.

Comment passer de 0 à 100 abonnés?

Bon. Je viens de dire que le nombre ne compte pas et je vous suggère ensuite des trucs pour trouver 100 abonnés à qui envoyer une newsletter. Je m’explique.

Tout d’abord, si vous avez réussi à envoyer une newsletter régulièrement à 5, 10 ou 25 personnes, Bravo! C’est parfait et vous pouvez continuer comme ça.

Mais certaines personnes n’envoient pas de newsletters parce qu’elles ont l’impression de ne parler à personne. Elles ont l’impression que ça ne sert à rien. Je veux donc montrer que ce n’est pas si difficile de se constituer une liste de 100 abonnés pour lancer votre newsletter…et faire des revenus.

Étape 0 : pas d’abonnés du tout!

Si vous partez vraiment de zéro, vous allez écrire sur un post-it « J’ai 100 abonnés à ma liste » et le mettre bien en vue proche de votre écran. Engagez-vous envers vous-même à faire un petit effort!

La prochaine fois que vous flânez sur le web, je veux qu’en voyant ce post-it, vous vous posiez la question : « Est-ce que je suis en train de travailler pour me rendre à 100 abonnés? »

Vous verrez, c’est un petit objectif tout de même facile à atteindre si l’on s’en donne la peine.

Étape 0.5 : Une liste déjà existante

Si vous avez des courriels de clients, vous pouvez déjà partir de ça. C’est ce que j’ai fait récemment avec un client. Nous avons envoyé une newsletter à tous ses clients, ainsi qu’à toutes les personnes qui avaient fait des demandes d’informations via courriel.

Dans la newsletter, nous avons spécifié clairement que la personne recevait cette newsletter parce que son adresse était dans notre base de donnée, avec un gros lien bien visible pour se désabonner. Sur 200 personnes, 2 personnes seulement se sont désabonnés.

Pourquoi? Parce que le contenu de la newsletter était intéressant!

Donc, vous faites savoir à vos clients que vous commencez à envoyer des courriels (sur un sujet VRAIMENT intéressant) et qu’ils peuvent toujours se désabonner de la liste.

Même si vous êtes prêts à envoyer votre première newsletter, lisez quand même l’étape 1.

Étape 1 : votre objectif no.1 pour envoyer un newsletter

L’objectif no.1 est de créer une relation avec vos lecteurs/abonnés/clients. Arrêtez de penser à votre nombre d’abonnés. Ça ne va pas vous aider à écrire de bons courriels.

Encore une fois, l’objectif n’est pas de faire une vente dans chaque newsletter.

Si ce que vous voulez c’est juste de vendre, cela va paraître dans votre contenu. Pour ça, vous êtes mieux de vous payer des pubs sur Facebook.

Si vous avez un sujet qui vous passionne et que vous savez qui vous pouvez aider, vous ne manquerez jamais de contenu à partager.

Avant d’envoyer votre premier courriel, essayez de cerner trois choses :

  • Qu’est-ce que vous connaissez ou qu’est-ce qui vous passionne?
  • Qui voulez-vous aider?
  • Qu’est-ce qui intéresse les gens que vous voulez aider?

Hum. Ok Marie-Eve, mais ça fait un peu hippie ton truc. Et c’est parce que j’ai déjà une entreprise et c’est de ça que je veux parler. Ah ah, mais l’idée d’une newsletter INTÉRESSANTE n’est pas de parler constamment de vos services.

Par exemple, une adjointe virtuelle pourrait faire une newsletter sur la productivité au travail, pour des femmes entrepreneures qui  travaillent de la maison. (Si vous faites cette newsletter-là je m’abonne c’est certain!)

Et ce n’est pas grave si ça change un peu en cours de route. L’idée, c’est de partir de quelque chose qui a du sens pour vous maintenant, et qui est en lien avec vos  services et vos produits.

Étape 2 : Faire connaître votre newsletter à votre réseau

Cette étape est super simple. Plusieurs négligent de le faire parce qu’ils ont peur de déranger ou de passer pour “trop vendeur”. Mais c’est cette étape qui va vous permettre de rejoindre vos premiers abonnés.

Vous allez préparer un courriel de quelques lignes qui va ressembler à ceci :

Bonjour x,

J’ai un nouveau projet qui me passionne vraiment. Je vais envoyer bientôt des conseils et des articles sur (sujet) et j’ai pensé que ça pourrait t’aider à (x). Est-ce que je peux ajouter ton nom à ma liste d’envoi?

Merci

PS : Si tu as déjà des idées et des questions sur ce sujet, fais-le-moi savoir!

Maintenant l’objectif est de passer à travers tous vos contacts :

  • Amis
  • Famille
  • Amis Facebook
  • Abonnés Facebook
  • Relations LinkedIn
  • Collègues ou anciens collègues
  • Clients ou anciens clients

Vous allez envoyer ce message à toutes les personnes que vous connaissez qui pourraient être intéressées par votre newsletter. Vous pouvez ajouter une petite ligne pour mettre en contexte si ça fait 10 ans que vous n’avez pas parlé à la personne ou encore mettre ça au “Vous” au besoin. Je vous fais confiance pour l’adapter.

Commencez par l’envoyer à 5 ou à 10 personnes et voyez la réponse. Ça vous donnera un peu de feedback pour ajuster votre message au besoin.

Cette première étape se fait sans logiciel compliqué et vous pouvez commencer AUJOURD’HUI.

Vous n’avez pas à attendre d’avoir 100 abonnés à votre liste pour envoyer votre première newsletter. Vous pouvez envoyer une newsletter quand vous voulez. C’est vous le boss. C’est vous qui avez le micro.

Étape 3 : Utiliser un gestionnaire de courriel

Si le volet technique vous fait vraiment peur, vous pouvez envoyer une newsletter en utilisant Gmail ou Microsoft Office. (SVP mettez au moins les adresses des abonnés en cci!)

Mais si vous voulez vraiment utiliser les newsletters pour développer votre entreprise, je vous suggère de choisir un gestionnaire de courriel.

Pourquoi utiliser un gestionnaire de courriel plutôt que Gmail ou Office?

Même si votre liste est petite, et encore plus si votre liste est grosse, vous aurez accès à des informations précieuses et ça vous rendra la tâche beaucoup plus facile.

Un gestionnaire de courriel vous permet de :

  • gérer un formulaire d’inscription à votre liste
  • savoir qui ouvre vos courriels et qui les ignore
  • voir les liens sur lesquels les gens cliquent
  • voir quel titre fonctionne le mieux
  • gérer facilement les désinscriptions
  • programmer des courriels à l’avance
  • automatiser des chaînes de courriels

Personnellement, j’utilise Mailchimp pour moi et quelques clients. C’est un service gratuit si vous avez moins de 2 000 abonnés à votre liste. Les forfaits payants sont assez abordables.

Il existe d’autres services et je ne suis pas payé par Mailchimp. Je ne les ai pas utilisés, mais j’ai entendu parler de Cyber Impact (au Québec), Send In Blue ou Sarbacane (mentionné dans cet article). Donc vous pouvez faire votre magasinage.

Le seul hic de Mailchimp c’est que l’interface est en anglais. Mais si vous voulez apprendre à l’utiliser, je prépare une formation pour vous montrer en détail comment vous lancer avec Mailchimp. Inscrivez-vous au bas de la page pour recevoir les détails bientôt.

En conclusion, vous pouvez commencer à écrire une newsletter et trouver des abonnés aujourd’hui :

  • Déterminez un nombre d’abonnés
  • Démarrez votre liste avec vos contacts existants
  • Choisissez un objectif
  • Faites connaître votre infolettre dans votre réseau
  • Apprenez à utiliser un gestionnaire de courriel

Inscris-toi à ma formation gratuite pour savoir comment lancer ta newsletter et trouver plus de clients.

Si vous connaissez quelqu’un qui veut écrire une infolettre et que vous pensez que ceci peut l’aider, partagez! C’est bon pour le karma 🙂

Articles similaires

Comment mettre à jour son site Web (guide en 3 étapes)?

Comment mettre à jour son site Web (guide en 3 étapes)?

Avez-vous envie de mettre à jour votre site Web? Avez-vous l’impression que votre site de représentèrent pas tout à fait ce que vous faites? Est-ce que ce sentiment revient vous hanter régulièrement? Rassurez-vous, c’est tout à faire normal! C’est le problème de la...

Marketing collaboratif : trois stratégies pour booster vos projets

Marketing collaboratif : trois stratégies pour booster vos projets

« Quand on est deux, ça va deux fois mieux » Une petite devise enfantine qui résume en quelques mots l’avantage principal de la collaboration : ça va juste mieux! Qu’est-ce que le marketing collaboratif? Le marketing collaboratif désigne une stratégie...

3 Commentaires

  1. Louise Richard

    Comment faire pour envoyer des courriels à mes amis Facebook et relations Linkedin?

    Je n’ai pas leur courriel?

    Réponse
    • Marie-Eve Plamondon

      Il faut les contacter pour leur demander. Les deux réseau ont un système de messagerie. Vous pouvez aussi partager une page où ils peuvent s’inscrire (formulaire ou landing page).

      Réponse
  2. Davy

    Bon article. Belle approche. Il est vrai que le sujet des newsletter est délicat .

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

Inscrivez-vous à la Pause Marketing

Recevez des conseils simples et pratiques, le temps de boire votre café!

* requis

Besoin de mon aide?

Contactez-moi par courriel

Ou par téléphone :
418-650-5895